NostalGeeks Maroc

Forum Marocain pour collectionneurs et fans de littérature fantastique, SF, BD/Comics/Mangas, Jeux vidéos, JDR etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Article paru dans le journal "Le Matin": Les Marocains boudent la BD

Aller en bas 
AuteurMessage
Taneleer Tivan
Admin
Admin
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 18/08/2011
Localisation : Rabat

MessageSujet: Article paru dans le journal "Le Matin": Les Marocains boudent la BD   Lun 2 Jan - 22:52

Publié le : 28.12.2011 sur le site du quotidien "Le Matin"

Où en est le marché de la BD au Maroc? C'est autour de cette question que plusieurs spécialistes du domaine se sont réunis, dernièrement, à la Fnac de Casablanca pour confronter leurs points de vue.


«À ce jour, on compte environ une vingtaine de BD au Maroc», déplore Bichr Bennani de la maison d'éditions Tarik. Une réalité qu'un colloque, organisé récemment à la Fnac de Casablanca, vient étayer. En effet, on y affirme haut et fort que le marché de la BD est en pleine crise. Ce n'est pas nouveau, diront en chœur les professionnels de ce secteur, car on voit bien que la production est quasi inexistante et que le marché est complètement figé. «La bande dessinée est très en retard au Maroc. Nous n'avons pas les moyens pour encourager la productions de BD», affirme Bichr Bennani.

Un état des lieux fort préoccupant qui fait que les bédéistes marocains se comptent sur les doigts de la main : «Si vous me demandez de vous citer 10 noms de Marocains qui produisent de la BD, je ne saurais vous répondre. Car il y en a à peine 4 ou 5 au maximum !» s'indigne le responsable de la maison d'éditions Tarik. Aussi, concernant la question des moyens mis à la disposition de ces «artistes», Abdelaziz Mouride, écrivain et bédéiste, n'y va pas par quatre chemins. Pour lui, le fait que le ministère de la Culture ne fasse pas d'effort dans ce sens est une preuve flagrante du manque d'intérêt pour tout ce qui est culturel. «La culture au Maroc, c'est le parent pauvre ! On en parle peu ou pas, alors que c'est bien une industrie à part entière», nous dit-il.

Il est donc évident que la BD est bel et bien en crise. Les productions sont très minces, limite inexistantes, avec une absence de marché. Et pour cause, au Maroc, une BD qui arrive à vendre 5 000 exemplaires est considérée comme un bestseller! Ce qui est une aberration. En fait, les ventes d'une BD se situent, en moyenne, entre 300 et 500 exemplaires dans notre pays. «Alors que nos confrères algériens vont jusqu'à éditer 10 BD par an, nous n'en éditons qu'une seule par an, dans le meilleur des cas», souligne Abdelaziz Mouride. C'est donc contre vents et marées que des bédéistes luttent en continuant de créer. «Je travaille en ce moment sur “le Pain nu” de Mohamed Choukri que je suis en train d'adapter en bande dessinée, malgré la triste réalité de la BD dans notre pays», conclut Abdelaziz Mouride. C'est donc au sein de ce «joyeux» désordre que la BD marocaine essaye, tant bien que mal, de faire son chemin, en attendant des jours meilleurs…

Des bédéistes marocains allant de l'avant

C'est le cas du jeune bédeiste marocain Brahim Raïs qui a été l'un des invités d'honneur au quatrième Festival international de la bande dessinée d'Alger (Fibda 2011). En 2010, il a décroché le prix du meilleur projet au FIBDA. L'album «les Passants», qui vient de paraître aux éditions Dalimen à Alger, est l'aboutissement de ce projet. Sur 74 pages, le bédéiste évoque le rêve-réalité d'une attaque militaire sur une ville. Les soldats aux yeux verts sont comme obnubilés par la violence. Armés jusqu'aux dents, accompagnés de chiens, ils s'attaquent à la ville. Les habitants paraissent comme des fantômes écrasés par la cruauté. Cela peut être le Kosovo, l'Irak ou la Somalie. Il n'y a pas de lieu. L'auteur fait une confiance totale à son lecteur. Aussi, lui évite-t-il les mots, les bulles, les paroles. Et c'est là justement que réside la touche particulière de Brahim Raïs.


Source: http://www.lematin.ma/journal/Bande-dessinee_Les-Marocains-boudent-la-BD/160632.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrHankey
Admin
Admin
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Article paru dans le journal "Le Matin": Les Marocains boudent la BD   Ven 3 Fév - 8:50

C'est qu'il ya de moins en moins de fan de la BD , perso je ne lis lisais que la BD avec laquelle j'avais grandi asterix et obelix et Gaston la Gaffe , j'ai aussi lu les Clavins et Hobbes (avant je savais pas que c'etait américain , ils avaient le meme format)

sinon je ne crois pas que la BD verra de meilleurs jours, vu que meme le manga qui lui fait de l'ombre a du mal à garder sa position dans marché fasse au numérique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taneleer Tivan
Admin
Admin
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 18/08/2011
Localisation : Rabat

MessageSujet: Re: Article paru dans le journal "Le Matin": Les Marocains boudent la BD   Ven 3 Fév - 15:59

Le manga, ça va en ce moment. Il y a eu un gros creux durant les années 2000, mais il y a de nouveau de la demande pour le manga. Pour les comics aussi, on peut constater une amélioration. Depuis l'été dernier, les licences détenues par Panini Comics (Marvel et DC) sont de nouveau distribuées au Maroc après une rupture de près de 15 ans. En ce moment on trouve une vingtaines de titres Marvel et DC en kiosques, et ça marche plutôt bien, probablement grâce au succès des films Spider-Man, X-Men, Batman etc...
Prions pour que ça continue ainsi Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkconsul



Messages : 1
Date d'inscription : 18/01/2013

MessageSujet: Re: Article paru dans le journal "Le Matin": Les Marocains boudent la BD   Ven 18 Jan - 16:15

Salut Very Happy ... Je viens de m'inscrire .. Je suis surpris de trouver un forum marocain qui parle de bd ou autre comics !!! Malheuresement pas beaucoup de monde dans le coin .. Par contre pour repondre au topic c'est assez simple, on est encore a l'age de pierre pour ce qui est du 9 eme art .. Notre systeme educative est lamentable et notre curieusité est juste en dessous du zero.. Mais surtout c'est l'esprit du lecteur lambda ( si il exite .. ) qui est banal et refermé.
Voila, c'est dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taneleer Tivan
Admin
Admin
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 18/08/2011
Localisation : Rabat

MessageSujet: Re: Article paru dans le journal "Le Matin": Les Marocains boudent la BD   Sam 19 Jan - 14:11

Bienvenue sur le forum Very Happy . ça fait plaisir de voir un membre de plus ! On est pas très nombreux à la base, et on participe encore moins depuis qu'on a crée notre groupe facebook...
https://www.facebook.com/groups/nostalgeeksmaroc

Va te présenter comme il faut dans la section "présentations" Wink .

Comme tu le dis, le lecteur marocain a l'esprit assez fermé. J'ai souvent l'impression que ceux qui lisent, se forcent un peu et le font pour progresser dans la maitrise d'une langue ou se content de lire des livres qui parlent d'une polémique ou d'un sujet d'actualités qui fait le buzz. Ce qui m'attriste le plus, c'est que je n'ai pas l'impression qu'il y a beaucoup de gens qui lisent tout simplement par plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Article paru dans le journal "Le Matin": Les Marocains boudent la BD   

Revenir en haut Aller en bas
 
Article paru dans le journal "Le Matin": Les Marocains boudent la BD
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Article dans le journal la montagne !!
» Courts récits de Tanguy et Laverdure dans le journal Super pocket Pilote
» Une piplette dans le journal du jour lol
» Verrines de tiramisu poire-speculoos
» Je suis dans le journal , wow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NostalGeeks Maroc :: Littérature et Bande dessinée :: Bande dessinée-
Sauter vers: